Bingerville : Après 102 ans de conflits Les villages d’Elokaté et d’Elokato scellent la paix

0
4

A l’origine, les actuels villages d’Elokate et d’Elokato à Bingerville, formaient le seul village d’Eloka. Mais en août 1917, la grande scission est survenue pour provoquer les naissances des deux villages que sont Elokaté et Elokato.

Les populations de ces deux villages d’Elokaté et d’Elokato ont décidé de fumer le calumet de la paix, mettant fin à une belligérance de plus de 102 ans.

Elles viennent de matérialiser leur volonté d’enterrer la hache de guerre par la signature d’un mémorandum. C’était à l’occasion d’une cérémonie de réconciliation dénommée « Akoualo Minbrinli », signifiant, Union et paix, le samedi 30 novembre 2019, sur la place publique des deux provinces.

Le Sous-préfet, Anoh Bedia, le maire Issouf Doumbia et le Vice-gouverneur Mobio, représentant le ministre gouverneur Beugré Mambé, initiateurs du projet, ont été les témoins de la signature du document marquant ainsi le retour de la coexistence pacifique après plusieurs années des frictions souvent meurtrières.

.

Ils ont convenu entre autres que les rapports conflictuels revêtent désormais du passé. Nul ne doit attenter aux infrastructures et que désormais, aucun conflit entre les deux communautés ne doit faire l’objet d’une violence. Seules  les traditions Atchan et les coutumes ancestrales seront les seuls recours pour le règlement de tous différends nés entre les deux villages.

Il faut noter que l’initiative de cette réconciliation entre ces deux cités belligérantes de Bingerville est venue par le village d’Anonkoua Kouté, depuis 2017. Elle s’est déroulée sous l’impulsion du gouverneur Beugré Mambé, du Préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi Irie et du Sous-préfet Anoh Bedia Oswald.

Le député-maire Issouf Doumbia a vivement salué ce retour de la paix après un siècle de conflits, entre les deux villages.


A sa suite le Sous-préfet Anoh Bedia Oswald a exhorté ces populations à œuvrer désormais pour le développement de leurs localités dans la cohésion, l’entente tout en s’appuyant sur la fratrie en cas de problème.
Le représentant du ministre gouverneur, Beugré Mambé, le Vice-gouverneur, Mobio a dit pour sa part prendre acte de l’engagement de ces deux anciens protagonistes qu’il en encourager à préserver pour le favoriser le développement durable.

Auteur : Bayo Fatim

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here